08 juin 2022 #SustainableChile

Journée mondiale des océans : les jalons avec lesquels le Chili cherche à étendre sa préservation

Paramètres d'accessibilité

Le 8 juin est la journée internationale de la gestion durable et de la protection des océans, une question dans laquelle le Chili a joué un rôle de premier plan ces dernières années. 

L'océan couvre les trois quarts de la surface de la Terre. Si l'on considère la quantité totale d'eau dans l'océan, 3 % sont de l'eau douce. Le reste se trouve dans la mer. Son importance est telle qu'aujourd'hui, plus de 3 milliards de personnes dépendent de la biodiversité marine et côtière pour leur subsistance, et si l'on considère son influence sur l'environnement, 30 % du CO2 émis par l'humanité est absorbé par l'océan.

Pour assurer sa protection, le Chili a adopté des mesures telles que des politiques publiques locales et des alliances internationales pour sauvegarder le territoire.

Leader mondial dans la protection des zones marines

Avec 10 parcs et 5 réserves marines, le Chili se positionne aujourd'hui comme le pays de la région ayant la plus grande aire marine protégée, ce qui se traduit par 6 435 km de côtes et près de 1 500 000 km2 d'aires marines protégées. Cette action nous a valu la reconnaissance de la communauté internationale, notamment parce que nous sommes l'un des États signataires de l'Agenda 2030 qui a fait preuve de la plus grande conformité dans ce domaine.

Les AMP (aires marines protégées) sont un outil clé dans la lutte contre le changement climatique et le Chili fait partie des 15 pays au monde qui possèdent la plus grande surface protégée. Ces zones protégées couvrent actuellement 42,3 % de notre zone économique exclusive (ZEE) et plus de la moitié d'entre elles correspondent à des parcs marins (sans pêche), et 41,8 % à des aires marines protégées côtières polyvalentes (MCPMA).

Effort international

Sur les 361 132 000 km² de mer qui couvrent aujourd'hui la surface de la planète, seul 1 % correspond à la zone économique exclusive du Chili. Cette réalité confirme l'idée que la protection des océans doit être une initiative mondiale. Aujourd'hui, notre pays maintient une série d'alliances internationales qui cherchent à protéger les océans, comme l'Alliance internationale contre l'acidification des océans, ou l'Agenda 2030 pour le développement durable des Nations unies, où les États signataires se sont engagés, parmi plusieurs points, à conserver au moins 10 % des zones côtières et marines d'ici 2020. D'ici 2022, le Chili a quadruplé ce chiffre.

Actuellement, notre pays continue de promouvoir des projets internationaux visant à mieux protéger les océans du monde. Récemment, il a été annoncé que le Chili dirigerait, avec le Canada, une proposition visant à créer des corridors marins protégés dans l'ensemble de l'océan Pacifique, des zones de protection où, au fur et à mesure que d'autres pays s'y joindront, la protection des écosystèmes marins pourra se poursuivre sans dépendre des limites de chacune des nations.

Les politiques publiques au service des océans

Le Chili contribue également à la protection des océans par le biais de la législation. Ces dernières années, diverses initiatives visant à limiter l'impact de l'homme sur les océans sont entrées en vigueur, comme l'interdiction du chalutage sur les monts sous-marins en 2015, ou la loi interdisant les plastiques à usage unique en 2021, une initiative née de la société civile qui, parmi ses fondements, cherche à éviter que ces déchets n'atteignent la mer.

Lors d'une nouvelle commémoration de la Journée internationale de l'environnement, la promulgation de la loi-cadre sur le changement climatique a été annoncée, une initiative qui fixe l'objectif de rendre le pays neutre en carbone et résilient au changement climatique d'ici 2050 au plus tard. Cette annonce vient s'ajouter aux efforts déployés pour protéger les océans, qui absorbent aujourd'hui 30 % des émissions de CO2 dans l'atmosphère et dont l'acidité a augmenté de 26 % depuis la révolution industrielle.

 

 

 

Autres nouvelles connexes
03 mai 2024 #DurableChile #Colonnes

Bulletin d'information

Image du Chili