08 novembre 2022 #ChileGlobal #ChileSustentable

Le Chili inaugure son pavillon sur le changement climatique à la COP27 en Égypte

Paramètres d'accessibilité

Des scientifiques, des universitaires, des militants et des autorités chiliens seront présents au sommet des Nations unies sur le climat.

Le pavillon du Chili à la 27e Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP27) a été inauguré aujourd'hui à Sharm El Sheikh, en Égypte. Dans cet espace, placé sous la responsabilité du ministère des affaires étrangères du Chili, une cinquantaine d'événements seront organisés dans le but de débattre du changement climatique.

"Le fait d'avoir notre propre drapeau est sans aucun doute une formidable occasion de rendre visible l'engagement du Chili en faveur de l'atténuation du changement climatique et de l'adaptation à celui-ci. En ce sens, notre pays promeut fortement un programme qui prend en compte la protection de l'environnement terrestre et marin, que nous avons appelé la politique étrangère turquoise", a déclaré la ministre des affaires étrangères, Antonia Urrejola.

La chancelière a souligné l'importance de la collaboration internationale dans la lutte contre la crise climatique. "Aucun pays ne peut résoudre seul le problème du changement climatique. C'est pourquoi il est très important de promouvoir des réunions qui nous permettent de partager nos expériences et nos initiatives afin d'avancer des solutions efficaces qui s'attaquent à la triple crise : le climat, la perte de biodiversité et la pollution mondiale", a-t-elle déclaré.

Des scientifiques, des universitaires, des militants et des autorités chiliens seront présents au sommet des Nations unies sur le climat. Les événements qui se tiendront dans le pavillon chilien aborderont de nombreux sujets liés au changement climatique, qui auront un caractère intersectoriel et traiteront de l'hydrogène vert, de l'adaptation, du financement, des océans, de la transition énergétique, des forêts, du genre, de l'éducation à l'environnement, des zones marines protégées, parmi d'autres.

La ministre de l'environnement, Maisa Rojas, le ministre de l'énergie, Diego Pardow, la ministre des sciences, de la technologie, de la connaissance et de l'innovation, Silvia Díaz, et le ministre des transports et des télécommunications, Juan Carlos Muñoz, participeront à cette réunion mondiale.

 

Autres nouvelles connexes
03 mai 2024 #DurableChile #Colonnes

Bulletin d'information

Image du Chili